Vous avez dit Montessori ?

Avec la rentrée et la mise en place des temps de projets, les ateliers Montessori reprennent dans la joie. Démarrés timidement il y a plus d’un an, cet espace de concentration avait déjà attiré les membres qui s’entassaient dans la petite salle école partageant leur enthousiasme pour la carte d’Europe ou la construction d’une haute tour à l’aide de l’escalier brun. Alors fin décembre, avec l’aide de Marie-Laure, Soline déménage le matériel dans la salle de vie où les ateliers reprennent dans un espace plus adapté, vite arrêtés par le confinement. Avec quelques dons et l’aide de Malory, le matériel se développe et ils sont maintenant une bonne douzaine de membres à fréquenter selon leurs envies du moment les ateliers que Soline et/ou Louise animent chaque matin. 

Mathias écoute avec enthousiasme son coeur battre, Elise comme Julie ou Flora avant elle fait et refait les cadres d’habillage, les circuits électriques avec son moteur et son hélice en particulier passionnent les enfants qui ne se lassent pas de voir cette dernière s’envoler, on découvre les races de chiens et les noms des nuages ; les plus âgés ou expérimentés transmettent à ceux qui ne connaissent pas encore, on code et déchiffre, on trace dans le sable et observe le temps passer…

“Ne me suivez pas, suivez l’enfant” disait Maria Montessori. Avec cette approche à la fois rigoureuse et personnalisée, cette pédagogie me semble en parfaite cohérence avec la démarche de l’école et je ne cesse de m’enthousiasmer en tâtonnant avec les membres pour leur permettre de me guider dans leur façon de leur présenter le matériel et de le redécouvrir avec eux.

Tom et Jean-Baptiste dans la salle école en septembre 2019
Observer, c’est apprendre – Flora et Julian
Siméon présente à Mathias les “drapeaux du monde” et c’est Mathias qui transmettra à Enola la façon d’utiliser les “versés”
Martin explore la “boîte de couleurs numéro 3” et ses nuances
Ecole en forêt en juillet
Enola teste les “dictées muettes” qui permettent notamment de venir à la lecture par le codage phonétique – elle qui est lectrice y enrichit son vocabulaire et son orthographe
Salle motricité, à leur habitude, les membres exercent leur créativité – monstre volant librement inspiré de la série dessinée Avatar qui passionne certains membres actuellement

Parce que ce matériel nous permet une perception du monde très ancrée, je réfléchis à proposer ces ateliers aux adultes et dès que possible à de plus jeunes enfants dans le cadre du tiers lieu. N’hésitez pas à me faire connaître votre intérêt. Votre soutien pour l’enrichissement du matériel est également le bienvenu.

Soline

Laissez un commentaire

35 − 29 =